Résumé

  • Notre approche traditionnelle de la consolidation de la paix et de l’État de droit semble solide : des  objectifs  ambitieux,  une  injection  de  ressources,  des  équipes  d’experts  travaillant intensément. Pourtant  nous  semblons  rarement  aboutir  à  des  réformes  véritablement fructueuses et durables.
  • Pourquoi nous enlisons-nous ? Une des réponses possibles réside dans notre façon de percevoir les systèmes avec lesquels nous travaillons. Nous avons tendance à traiter de nombreux systèmes de consolidation de la paix et de l’État de droit comme s’ils étaient des systèmes d’horloge, c’est-à-dire ordonnés, réguliers et prévisibles. En réalité, les environnements dans lesquels nous travaillons sont plutôt des systèmes de type nuage,en cela qu’ils sont désordonnés, irréguliers et imprévisibles.
  • Étayé sur le champ de la pensée systémique, ce rapport invite les spécialistes œuvrant à la consolidation de la paix à utiliser plus d’un angle de vue lorsqu’ils se penchent sur les systèmes et les problèmes auxquels ils sont confrontés. Parfois, nous devons aborder les problèmes sous un angle technique. D’autres fois, nous devrons adopter un angle plus large orienté sur la complexité du système plus vaste. Et souvent, nous devrons utiliser les deux angles lorsque nous gérons en même temps différents composants d’un effort de réforme.
  • Au cours de la dernière décennie, comme beaucoup d’acteurs œuvrant dans le domaine de la consolidation de la paix ont préconisé l’adoption d’approches plus adaptables et flexibles du changement, les auteurs ont cherché de nouvelles façons de faire les choses. Bien que ce rapport offre des idées que les auteurs ont glanées en chemin, leurs conclusions n’essaient pas de prendre en compte ou de gommer toutes les contraintes qui entravent le progrès. Les auteurs ne pensent pas non plus que la pensée systémique soit une formule magique qui résoudra tous les problèmes. Dans son essence, la pensée systémique impose un transfert de pouvoir des acteurs internationaux vers les agents locaux qui ressentent plus intensément le besoin de changement. Si ce changement peut se produire, notre domaine pourra s’attaquer plus efficacement aux forces qui ralentissent ou bloquent la réforme.
  • Comment appliquer la pensée systémique dans le monde réel de la consolidation de la paix ? La pensée systémique ne se réduit pas à une formule ou à un guide pratique rigide, car les recueils de règles et les formules sont de peu d’utilité pour appréhender les systèmes complexes. Au lieu de cela, elle nous propose une structure flexible qui nous permet de recadrer les outils habituels de consolidation de la paix et de les utiliser autrement.
  • La recherche d’efficacité pousse à considérer ce recadrage comme un ensemble de défis interconnectés. Nous pouvons explorer ces défis en utilisant différentes expériences et observer dans quelle mesure elles sont efficaces. Au lieu de proposer un plan par étapes, ce rapport invite le lecteur à considérer quelles expériences pourraient le mieux convenir à ses propres pratiques de consolidation de la paix. Le rapport comprend une liste détaillée d’expériences ainsi que des conseils pour la résolution de problèmes et un éventail exhaustif de sources en matière de recherche.
  • L’utilisation de la pensée systémique n’est pas chose facile. Cela nous oblige à vivre dans un monde truffé de confusion et de retours en arrière. Pourtant, parfois, la pensée systémique peut nous aider à convertir des barrages apparemment immuables en obstacles qui peuvent, avec du temps et de la ténacité, être surmontés. Alors que le conflit violent s’étend à de nouvelles régions du monde, ravageant des villes entières et provoquant le déplacement de millions de personnes, parvenir à améliorer nos chances de réussite peut faire une énorme différence. Stephen Hawking a fait remarquer que le XXIe siècle serait le siècle de la complexité. Si nous voulons changer le monde, nous devons mieux comprendre et intégrer cet élément central de la condition humaine.
  • Ce rapport est le premier d’une série de publications et d’engagements qui rapportent ce que les auteurs ont appris sur la pensée systémique. Dans un livre à être publié prochainement, ils donneront davantage de précisions sur ce qui pourrait aider les spécialistes à concevoir, mettre en œuvre et évaluer les interventions.

À propos du rapport

Ce rapport invite les spécialistes oeuvrant à la consolidation de la paix à intégrer les principes de la pensée systémique et de la théorie de la complexité dans la façon dont ils conçoivent, mettent en oeuvre et évaluent leurs interventions. En se fondant sur les études réalisées au cours des dix dernières années à l’USIP et en s’appuyant sur la littérature d’autres domaines – comme le développement organisationnel, le management situationnel, la gestion du changement et la psychologie – les auteurs prônent des approches plus personnalisées et flexibles dans la consolidation de la paix et de l’État de droit.

À propos des auteurs

Philippe Leroux-Martin est responsable des questions d’État de droit, de justice et de sécurité à l’USIP. Avant de rejoindre l’USIP, Philippe a apporté sa contribution au projet Future of Diplomacy (avenir de la diplomatie) au Belfer Center for Science and International Affairs de la Harvard Kennedy School. Il est l’auteur de Diplomatic Counterinsurgency: Lessons from Bosnia and Herzegovina (Cambridge University Press, 2014). Vivienne O’Connor est une spécialiste de l’État de droit et une universitaire, avec plus de quinze ans d’expérience dans le domaine. Elle travaille actuellement sur des projets de recherche et de formation qui intègrent la pensée systémique et la théorie de la complexité avec le maintien de la paix et l’État de droit. Vivienne est l’auteur de plusieurs livres et articles, notamment Model Codes for Postconflict Criminal Justice, Volumes I et II (USIP Press, 2008).

Related Publications

As Africa Battles Sexual Violence, a Nigerian City Shows How

As Africa Battles Sexual Violence, a Nigerian City Shows How

Thursday, August 8, 2019

By: Isioma Kemakolam

When civic leaders and officials in Jos, Nigeria, launched an initiative in 2017 to calm repeated bloodshed in the city, a series of dialogue forums with residents revealed a chilling pattern of hidden violence in their midst: sexual assault. Girls and women recounted rapes and attacks for which justice was impossible, often because authorities were unresponsive. The women faced a problem common to their sisters across Africa: national laws against sexual violence were having little effect on the ground. But the dialogues have wrought a change. In May, police in Jos opened the city’s first unit dedicated to investigating sexual and gender crimes.

Justice, Security & Rule of Law

Afghanistan Still Has a Chance to Improve This Election

Afghanistan Still Has a Chance to Improve This Election

Monday, August 5, 2019

By: Chelsea Dreher; Ezatullah Waqar

As the United States, the Afghan government and the Taliban maneuver toward a peace process for the country, the strength of the current Afghan government and political system will be affected by the credibility, in Afghans’ eyes, of the presidential election set for September 28. Yet the credibility of Afghan elections is weakened by unresolved allegations of criminal fraud—especially against the nation’s former top election officials—in last year’s parliamentary balloting. With just 53 days remaining before the presidential vote, time is now short—but Afghan authorities still can take steps to improve the prospects for an election that citizens might see as credible and legitimate.

Democracy & Governance; Justice, Security & Rule of Law

Ukrainian Activism for Transparency and Accountability: Two Steps Forward, One Step Back

Ukrainian Activism for Transparency and Accountability: Two Steps Forward, One Step Back

Tuesday, May 28, 2019

By: Olena Tregub

In the wake of the Euromaidan protests that toppled the government of Viktor Yanukovych in 2014, Ukrainian activists and civil society organizations have pressed hard for anti-corruption reforms and greater openness and transparency in the public sector. Five years later, however, corruption remains a fixture of civic life—and a majority of Ukrainians believe the fight against corruption has been a failure. This new report reviews the changes that have taken place in the anti-corruption movement since the Euromaidan and identifies practical actions the international community can take to support reform efforts in Ukraine.

Democracy & Governance; Justice, Security & Rule of Law

Amid Rising Sahel Violence, Burkina Faso Builds a Response

Amid Rising Sahel Violence, Burkina Faso Builds a Response

Thursday, May 16, 2019

By: James Rupert

A perfect storm of violence is breaking upon Africa’s Sahel. Since late 2018, communal conflicts—many over access to food, water or productive land—have produced thousands of deadly attacks. Across the region, nearly 4,800 people died in conflicts from November to March, according to the violence-monitoring group ACLED. The greatest surge in bloodshed is in Burkina Faso, where communal militias or religious extremists killed 500 people over five months. But amid the dire headlines, governments and civic groups in Burkina Faso and other Sahel countries cite progress in stabilizing communities with a basic step that simply has seldom been undertaken: broad, local dialogues among community groups, police forces and officials. Community leaders and government officials say they are now expanding those dialogues to improve national security policies to help counter the tide of violence.

Fragility & Resilience; Justice, Security & Rule of Law

View All Publications