Ce rapport examine le rôle de la Formation à la gestion des conflits dans la préparation des soldats de la paix aux missions des Nations Unies/de l’Union africaine, à travers une évaluation du programme de Formation à la gestion des conflits pour les soldats de la paix proposée par l’USIP. L’évaluation s’appuie sur des données collectées au travers de 137 entretiens semi-structurés avec des soldats de la paix formés par l’USIP et rentrés au pays, des membres de la communauté dans les zones où des soldats de la paix ont été déployés en mission, et des formateurs de pré-déploiement. Le rapport étudie les résultats de l’évaluation et propose des recommandations non seulement pour la formation de l’USIP à l’intention des soldats de la paix mais aussi pour élargir la portée des politiques et des pratiques en matière de maintien de la paix.

This Special Report is also available in English.

Résumé

  • L’Académie de l’USIP pour la Gestion des conflits internationaux et la consolidation de la paix offre des formations en gestion des conflits aux soldats de la paix depuis 2008. En 2014, l’Académie a commencé l’évaluation de cette formation afin de déterminer sa pertinence et son efficacité.
  • L’évaluation révèle que la formation de l’USIP sur la communication, la négociation et la médiation répond aux besoins des soldats de la paix et les aide à désamorcer les conflits lors des missions. Dans leurs interactions avec la population civile, les soldats de la paix reconnaissent la relation étroite entre la communication, le respect et la compréhension de la culture.
  • Les soldats de la paix considèrent que les compétences de négociation sont clé dans une mission de maintien de la paix efficace. Ils utilisent ces compétences dans divers contextes, y compris avec la population locale, les parties au conflit et au sein de leur bataillon ; très souvent ils continuent à utiliser ces compétences de négociation dans des contextes personnels et professionnels lorsqu’ils rentrent chez eux.
  • Les membres de la communauté cherchent à mieux comprendre la mission des soldats de la paix et à entretenir des relations plus constructives avec ces derniers.
  • Pour nouer le dialogue avec les communautés, les soldats de la paix doivent développer un état d’esprit orienté vers la résolution de problèmes, ainsi que des connaissances, compétences et attitudes adéquates pendant leur formation de pré-déploiement.
  • La performance des soldats de la paix dans leur mission de protection des civils est inégale.
  • Le langage ambigu de l’ONU sur l’exploitation et les atteintes sexuelles crée un sentiment de confusion chez les soldats de la paix et pose des problèmes de conformité.
  • Les soldats de la paix tirent parti des exercices pratiques, jeux de rôle et simulations intégrés dans leur formation. Ils ont ainsi de nombreuses opportunités de mettre en application leurs compétences. En général, une approche centrée sur les participants et principalement non militaire apporte de la valeur ajoutée à la formation de pré-déploiement.

À Propos des Auteurs

Alison Milofsky est Chargée de l’Élaboration du Programme et de la Formation au Centre de Résolution de Conflit Appliquée (ACT) de l’USIP ; elle supervise le programme de la Formation à la Gestion de Conflits pour les Soldats de la Paix de l’USIP. Sany Joseph est Consultant pour l’USIP. Illana Lancaster est Chef Principale de Programme en Résolution de Conflit Appliquée. Jeff Krentel est Chef Principal de Programme en Résolution de Conflit Appliquée.

Related Publications

In South Sudan, the Hope and Pain of Nonviolence

In South Sudan, the Hope and Pain of Nonviolence

Wednesday, August 5, 2020

By: Yeng Lambo

After 3 a.m., my cellphone rang with the voices of relatives shouting that South Sudan’s spasms of violence had struck our family. In the night, armed youths of a rival community had ambushed a cattle camp of my clan, killing my cousins and other young cowherds as they slept, and stealing more than 400 cattle. Men from of my clan were gathering guns to race into the darkness to counterattack. If my country is ever to have peace, we must break such cycles of vengeance. So, I pleaded with my elder aunts and uncles to prevent that battle. I still do not know if we have truly succeeded.

Type: Blog

Nonviolent Action

In South Sudan, Civic Activists Take On COVID

In South Sudan, Civic Activists Take On COVID

Wednesday, July 15, 2020

By: Nelson Kwaje; Nicholas Zaremba

For South Sudan, COVID-19 is simply the newest plague. The world’s youngest country already faces civil war, repression, displacement, economic collapse, climate change, hunger—even swarming locusts. South Sudan’s people enter the fight against COVID under nearly the worst conditions of human development, and with 39 percent of them displaced by warfare. With a government that has been unable to provide even basic services, South Sudanese must rely on their emerging civil society, and international partnerships, to organize much of their response to the pandemic. Yet COVID now threatens vital international help for such grassroots campaigns.

Type: Blog

Nonviolent Action; Global Health

An African Activist Builds Peace with Youth—and Refugees

An African Activist Builds Peace with Youth—and Refugees

Thursday, June 11, 2020

By: James Rupert

Gatwal Gatkuoth was about 11 years old when war in Sudan forced him to flee hundreds of miles, alone, to Uganda as a refugee. Now he works to end wars. When COVID struck Uganda, the nation’s sudden shutdown caught Gatkuoth touring remote refugee camps, seeking ways to help Africa’s largest refugee population survive the pandemic. So when the U.N. Security Council called him weeks ago to ask his advice on improving efforts to build peace, Gatkuoth’s briefing over an unstable cellphone line came straight from a fragile front line of human need.

Type: Blog

Global Health; Youth

COVID-19 and Conflict: Horn of Africa

COVID-19 and Conflict: Horn of Africa

Thursday, April 30, 2020

By: Susan Stigant

USIP is closely following the effects of the novel coronavirus around the world and we’re particularly concerned about its effects in fragile states and conflict zones, which are especially vulnerable to the impacts of these kinds of outbreaks. This week, our Susan Stigant looks at what new challenges have emerged in the Horn of Africa since the outbreak began.

Type: Blog

Global Health

View All Publications