Ce rapport examine le rôle de la Formation à la gestion des conflits dans la préparation des soldats de la paix aux missions des Nations Unies/de l’Union africaine, à travers une évaluation du programme de Formation à la gestion des conflits pour les soldats de la paix proposée par l’USIP. L’évaluation s’appuie sur des données collectées au travers de 137 entretiens semi-structurés avec des soldats de la paix formés par l’USIP et rentrés au pays, des membres de la communauté dans les zones où des soldats de la paix ont été déployés en mission, et des formateurs de pré-déploiement. Le rapport étudie les résultats de l’évaluation et propose des recommandations non seulement pour la formation de l’USIP à l’intention des soldats de la paix mais aussi pour élargir la portée des politiques et des pratiques en matière de maintien de la paix.

This Special Report is also available in English.

Résumé

  • L’Académie de l’USIP pour la Gestion des conflits internationaux et la consolidation de la paix offre des formations en gestion des conflits aux soldats de la paix depuis 2008. En 2014, l’Académie a commencé l’évaluation de cette formation afin de déterminer sa pertinence et son efficacité.
  • L’évaluation révèle que la formation de l’USIP sur la communication, la négociation et la médiation répond aux besoins des soldats de la paix et les aide à désamorcer les conflits lors des missions. Dans leurs interactions avec la population civile, les soldats de la paix reconnaissent la relation étroite entre la communication, le respect et la compréhension de la culture.
  • Les soldats de la paix considèrent que les compétences de négociation sont clé dans une mission de maintien de la paix efficace. Ils utilisent ces compétences dans divers contextes, y compris avec la population locale, les parties au conflit et au sein de leur bataillon ; très souvent ils continuent à utiliser ces compétences de négociation dans des contextes personnels et professionnels lorsqu’ils rentrent chez eux.
  • Les membres de la communauté cherchent à mieux comprendre la mission des soldats de la paix et à entretenir des relations plus constructives avec ces derniers.
  • Pour nouer le dialogue avec les communautés, les soldats de la paix doivent développer un état d’esprit orienté vers la résolution de problèmes, ainsi que des connaissances, compétences et attitudes adéquates pendant leur formation de pré-déploiement.
  • La performance des soldats de la paix dans leur mission de protection des civils est inégale.
  • Le langage ambigu de l’ONU sur l’exploitation et les atteintes sexuelles crée un sentiment de confusion chez les soldats de la paix et pose des problèmes de conformité.
  • Les soldats de la paix tirent parti des exercices pratiques, jeux de rôle et simulations intégrés dans leur formation. Ils ont ainsi de nombreuses opportunités de mettre en application leurs compétences. En général, une approche centrée sur les participants et principalement non militaire apporte de la valeur ajoutée à la formation de pré-déploiement.

À Propos des Auteurs

Alison Milofsky est Chargée de l’Élaboration du Programme et de la Formation au Centre de Résolution de Conflit Appliquée (ACT) de l’USIP ; elle supervise le programme de la Formation à la Gestion de Conflits pour les Soldats de la Paix de l’USIP. Sany Joseph est Consultant pour l’USIP. Illana Lancaster est Chef Principale de Programme en Résolution de Conflit Appliquée. Jeff Krentel est Chef Principal de Programme en Résolution de Conflit Appliquée.

Related Publications

The Religious Landscape in South Sudan: Challenges and Opportunities for Engagement

The Religious Landscape in South Sudan: Challenges and Opportunities for Engagement

Thursday, June 20, 2019

By: Jacqueline Wilson

Since the beginning of South Sudan's civil war in 2013, the country's religious actors have sought to play an active role in turning the tide from war and violence to peace and reconciliation. Drawing on interviews, focus groups, and consultations, this report maps the religious landscape of South Sudan and showcases the legitimate and influential religious actors and institutions, highlights challenges impeding their peace work, and provides recommendations for policymakers and practitioners to better engage with religious actors for peace.

Religion

In South Sudan, Nonviolent Action is Essential to Building Peace

In South Sudan, Nonviolent Action is Essential to Building Peace

Friday, February 22, 2019

By: Maria J. Stephan; Nicholas Zaremba

On September 12 of last year, South Sudan’s president, Salva Kiir, signed the Revitalized Agreement on the Resolution of Conflict in South Sudan (R-ARCSS) with South Sudan People Liberation Movement in Opposition chairman Dr. Riek Machar and several other armed groups. Meanwhile, South Sudanese civil society has sought to further advance the country’s peace process through coordinated, strategic nonviolent actions and campaigns.

Nonviolent Action

View All Publications